BAJ visuel web.png
Laïcité, Citoyenneté

 

Spectacle interactif : Joyeux anniversaire Jules !

1H45

Contenu : Spectacle interactif composé de trois scènes réalistes traitant de :

 

- l’Histoire de la création de l’école républicaine depuis la révolution ainsi que les valeurs de la république française.

- le rôle fondamental de l’école, l’autorité des enseignants, les rites républicains.

-  L’apprentissage du vivre ensemble, le respect de l’autre.

- décryptage de l’information et l’image 

 

Dans le cadre de la des 140 ans des lois de Jules Ferry créant l’école gratuite, laïque et obligatoire pour tous (1881/1882).

 

 

Objectifs : Apprendre à respecter les règles de civilité et de politesse, comprendre le bien-fondé des règles régissant les comportements individuels et collectifs, reconnaître le pluralisme des opinions, des convictions et des modes de vie, favoriser le respect des droits et de la loi, l’égale considération des personnes, aiguiser l’esprit critique et se forger une opinion : compétences essentielles pour exercer une citoyenneté éclairée, libre et responsable en démocratie. Les scènes proposées par les comédiennes et les comédiens s’articulent autour de 4 axes qui sont :

 

 

Scène 1 : Deux délégués se retrouvent convoqués par leur professeur principal pour une expérience de transmission : ils seront bientôt chargés de transmettre lors d’un module spécial l’Histoire de la création de l’école républicaine depuis la révolution ainsi que les valeurs de la république à l’ensemble de la classe d’une manière ludique : Ils vont devoir placer dans le bon ordre en un temps chronométré un ensemble de dates, lieux, valeurs, phrases sur un tableau magnétique….  Le résultat étant pour le moins inexact ils auront besoin du soutien de tous leurs camarades pour retrouver le bon ordre qui explique les chronologiquement et historiquement l’Histoire de la création de l’école républicaine depuis la révolution et les valeurs de la 5ème république.

 

 

Scène 2 : Lors d’un cours de chant le professeur de musique tente d’apprendre à ses élèves la version acoustique de « La Marseillaise » tout en contextualisant sa création et proposant aux élèves pourquoi pas, pour impliquer les jeunes élèves, de s’en inspirer et d’inventer des paroles actuelles solidaire et fédératrices…Malheureusement certains élèves font preuve d’impolitesse et d’incivilités par des propos qui pour amuser les autres élèves mettent à mal le cours ....

 

 

Scène 3 : En réponse à la question d’un élève, un jeune professeur, explique le concept de laïcité avec plaisir et enthousiasme. A l’issue de son explication, un autre élève souhaite prendre la parole pour émettre une interprétation déformée qui révèle sa difficulté de compréhension sur le sujet. Le professeur prend la balle au bond, et se sert de cette situation pour créer un moment pédagogique improvisé : il se posera en expert et demandera aux élèves volontaires d’essayer de reformuler son explication avec leur propre langage afin d’essayer de répondre aux nombreuses incompréhensions et objections de l’élève en difficulté et ainsi l’aider à comprendre en quoi ce concept est l’un des piliers essentiels des lois Jules Ferry et de l’école moderne.